4 choses à savoir sur le cuir

Le cuir est une matière première d’exception. Naturelle, elle est transformée par l’homme qui la travaille pour qu’elle devienne le cuir que l’on connait.

Le mot maroquinerie est issu du mot ‘maroquin’ qui désigne un cuir provenant de peaux de chèvres et de boucs, dont le tannage a été inventé au Maroc.

Aujourd’hui Tezze utilise son savoir faire dans le cuir pour l’appliquer et proposer aux outils d’aujourd’hui que sont les Mac, iPad et autres produits Apple des housses de la plus belle des qualités.

1 – Origine du cuir

Nos ancêtres utilisaient jadis des peaux afin de protéger leur corps. Le cuir est fait à partir de la peau de mammifère, reptile, oiseau ou poisson grâce à un procédé qu’on appelle le tannage.

2 – Le cuir véritable est un produit naturel

Le cuir respire et possède des caractéristiques qui rendent chaque peau unique.

Pour toujours le cuir sera marqué de son origine naturelle, cela peut se manifester sous la forme de différentes marques, de croissance par exemple, ou par des zones à la densité de fibres ou la structure de pores inégales. Toutes ces marques ne compromettent en aucun cas la qualité du cuir. Et sont des signes que les acheteurs avertis apprécient lorsqu’ils achètent du cuir. Avec le temps et l’utilisation, le cuir développe une patine qui en souligne la beauté.

3 – Il existe différents tannages

Le tannage végétal est le processus où la peau est traitée via des extraits de l’écorce et du bois d’arbres. L’écorce de chêne a été utilisée pendant de nombreuses années, mais elle a laisse sa place aujourd’hui a des extraits d’écorces de différents mimosa. C’est un tannage long, pouvant prendre jusqu’à plusieurs mois avec que les peaux soient tannées. C’est une méthode ancienne très peu utilisée de nos jours, car remplacée par des méthodes plus fiables, précises et rapides.

Le tannage minéral est la forme la plus courante de tannage, elle s’effectue en principe avec du sulfate de chrome basique, qui est un sel minéral ayant pour propriété de pénétrer très rapidement dans la peau, réduisant considérablement le cycle de tannage. Au bout d’une journée, le cuir devient bleu et les différents traitements appropriés lui donneront les propriétés du cuir que l’on connaît tous.

Le retapage et le séchage sont les dernières étapes, le foulonnage vient ajouter la souplesse, améliorant l’expérience au toucher. Une grande essoreuse s’occupe généralement d’enlever le surplus d’eau pour initier le processus de séchage. Les peaux sont ensuite positionnées dans un cadre pour être passées dans un séchoir.

4- Le nettoyage du cuir

Pour nettoyer votre cuir, utilisez un chiffon trempé dans un savon spécialisé (savon pour cuir, sans détergent). Par la suite, si votre cuir est très grainé comme le buffle ou le taurillon, utilisez une brosse à poil doux, en faisant bien évidement attention à ne pas frotter trop fort, ce qui pourrait abimer votre cuir.

Il est rarement conseillé d’utiliser des liquides nettoyants ou préparations pour cuir, tout comme le fait de nettoyer trop fréquemment le cuir. N’oubliez pas que le cuir nécessite en général que très peu de soins.

Tezze c’est l’assurance d’un cuir d’une grande qualité vous offrant une longévité incroyable. N’hésitez pas à découvrir tous nos produits dans la boutique de notre site internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *